Adolescente avec taux de fer bas et grande fatigue

Bienvenue aux forums ! Forums Accompagnement de la femme Puberté et adolescence Adolescente avec taux de fer bas et grande fatigue

  • Ce sujet contient 3 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Marie V., le il y a 2 années.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #19686
    Hanna A.
    Participant

      Bonjour,

      Pour une adolescente de 15 ans réglé depuis des 13 ans. Une fatigue inhabituelle depuis plus d’un an , souvent elle se plaint de ne pas avoir la force de faire une grande balade ou même un sport, elle se sent fréquemment fatiguée. Récemment elle se plaint de n’avoir pas une bonne concentration en classe , je cite ” aujourd’hui je n’ai rien appris à l’école, je n’arrivais pas à me concentrer” . Elle a aussi un système immunitaire affaibli avec des rhumes à répétitions. C’est une enfant qui ne petit dejeune pas et elle peut ne rien manger jusqu’en fin d’après midi et puis “avaler” ensuite une grande quantité d’un plat tellement elle a faim.

      Après analyse, on lui a trouvé un très faible taux de fer donc on lui a conseillé de se supplémenter en fer et vitamine c .

      Je me demande si cela est suffisant ?

      J’ai proposé à la maman de voir pour un complément en oméga 3 et magnésium et de lui préparer un. En cas  ( style barre de céréales nutritives) qu’elle pourra manger assez facilement.

      Je me demande si cela est une bonne piste pour les compléments ? Si il ne faut par faire des examens plus approfondis ( surtout pour la fatigue à son âge), si rajouter une plante adaptogene pourrait également l’aider ?

       

      Merci

      #19687
      Marie N. (mnphyto)
      Maître des clés

        Coucou Hanna, parfois une simple carence en fer est suffisante pour induire une grande fatigue => baisse de la concentration et de la réponse immunitaire. Et même l’appétit, quand on  est fatigué on n’a pas faim. Biensur, il faut qu’elle puisse de nouveau consulter son médecin si la fatigue persiste malgré un meilleur niveau de fer. Et pourquoi est-elle carencée ? règles abondantes ? manque de protéines ? maldigestion des protéines ? carence en B12 ou troubles de l’estomac ? etc.

        Pour le fer, il faut éviter le tardifleron, préférer le floradix et (si possible !) manger du boudin noir après les règles.

        Ne pas hésiter à conseiller le fameux “D stress booster” ou équivalent, car vit B + Mg. Et vérifier le niveau de vitamine D (elle s’expose au soleil).

        Pour des clients hyper fatigués, dans mon approche, en attendant de comprendre d’où vient la fatigue, je commence toujours par une cure d’ortie / spiruline ou jus d’herbe d’avoine + vitamine C. Et ici bien entendu le fer. Ensuite je travaille sur le foie, en douceur. En général ça fonctionne bien !

        Ici, on pourrait aussi chercher à faire venir l’appétit avec de l’achillée millefeuille ou gentiane avant les repas.

        Si ça ne fonctionne pas, alors il y a beaucoup de causes à investiguer. La sphère psycho-émotionnelle, bien entendu, l’impact (éventuel!) de certains médicaments (roacutane, pilule?, autre ?), l’environnement social, l’hypersensibilité, les déséquilibres micro-nutritionnels, les intolérances alimentaires et l’équilibre du microbiote intestinal (dysbiose ? constipation ? parasites ? candidose ? ….). Voir aussi s’il n’y a pas une infection latente qui causerait la fatigue…  Un simple test à base de probiotiques (par exemple lactibiane référence pileje) peut déjà donner des réponses

        #19858
        Katia
        Participant

          Coucou Hanna !
          Merci Marie pour tes réponses toujours si précises et holistiques.

          Comment va-t-elle ?

          Je m’assurerai par deux fois avec son médecin que tout a été vérifié…

          Parfois des infections en effet, virus, borréliose passent à l’As car le médecin a tout misé sur la fatigue des jeunes…le manque de fer, le manque de sommeil, les études, l’Adoleeeeesceeeence….

          Et parfois, c’est un peu plus compliqué…. et on a perdu du temps…

          Un Covid long peut-être ?

          Attention aussi qu’on ne passe pas à côté d’une dépression…..

          #19937
          Marie V.
          Participant

            Hello,

            Beaucoup de choses ont déjà été évoquées.
            Je suis d’accord avec Katia qu’il faut vraiment s’assurer qu’un bilan complet a été fait par son médecin. Et que la carence en fer a été corrigée. Enormément de choses peuvent causer une fatigue. C’est un symptôme tout à fait aspécifique. Et souvent multifactoriel. Et il faut être sûr qu’on ait rien raté.

            J’aimerais juste rajouter qu’il faut peut-être investiguer un peu plus du côté du sommeil si cela n’a pas déjà été fait. A l’adolescence, on a un retard de phase circadienne physiologique, qui fait que si la personne est déjà un “night owl” de base, ça va être difficile d’aller se coucher tôt pour se lever tôt. Beaucoup d’ado ont une restriction de sommeil sur la semaine, avec des nuits trop courtes, et par conséquent une fatigue diurne, une difficulté de concentration et parfois même s’endorment en cours… Et ensuite ils compensent en dormant longtemps le week-end. Tenir un journal du sommeil peut alors être très utile. Voir aussi si la fatigue s’améliore pendant les vacances.
            Ce qui me fait penser à cela c’est qu’elle n’a pas faim le matin, mais plutôt en fin de journée.
            Les horaires de cours sont malheureusement souvent mal adaptés à la physiologie des ados, et “night owls” en souffrent beaucoup, et je trouve cela vraiment problématique… heureusement, certains établissements commencent à s’en rendre compte et à repousser le début des cours plus tard dans la matinée.

          4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
          • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.