Allaitement et fatigue

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #12625
    Vanessa B.
    Participant

    Bonjour, que peut on conseiller à une femme allaitante qui vient d’avoir des symptômes de fièvres fatigue bouton de fièvre et qui aurait besoin de retrouver un peu d’énergie? Merci pour vos réponses, Vanessa

    #12626
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Vanessa,

    Cela devance la présentation sur le post-partum, mais allons-y. Je n’ai pas encore expliqué le classement de sûreté pour l’allaitement, mais ce n’est pas grave.

    Ceci est du domaine des plantes adaptogènes. Ici vitalité dans les chaussettes et immunité basse. Une combinaison ashwagandha + astragale de chine pourrait être vraiment intéressante ici, sur plusieurs semaines.

    Classement BSH Classement Mills & Bone
    Ashwagandha (Withania somnifera) Non contrindiqué C (sûre)
    Astragale de Chine (Astragalus membranaceus) Non contrindiquée Pas de données

    Ma connaissance de l’astragale me dit qu’elle est compatible avec l’allaitement (je mentionne ceci car je n’ai pas la double-confirmation de M&B). Mais je n’ai pas de données scientifiques pour fournir un 2e argument solide. Personnellement elle ne me causerait pas d’inquiétude.

    Donc je combinerais ces 2.

    • Ashwagandha racines poudre, dans les 6 g/jour, avec la plus grosse prise le soir
    • Astragale racines poudre, dans les 8 g par jour, 2 x 4 g par ex

     

     

    #13666
    Nathalie V.
    Participant

    Christophe,

    Je reviens vers toi sur ce sujet de fatigue et prévention de la déprime pour les femmes allaitantes.

    J’ai compris qu’on pouvait mélanger des adaptogènes mais aussi faire le focus sur un. J’avais recommandé l’ashwagandha mais il y a des contraindications sur l’herboristerie qui le vends. Comment contourner cela ?

    Pour l’ashwagandha 2 grammes le matin et 4 le soir ? c’est mieux de les prendre hors repas ? une heure spécifique ou tout simplement après le petit déjeuner et avant d’aller au lit ?

    Peux-t-on prendre 2 adaptogènes au même temps ?

    Merci pour ton retour

    Nathaly

    #13670
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Nathaly,

    Comme tu as pu le constater dans le fichier Excel sur la sécurité des plantes pendant la grossesse, l’ashwagandha est en vert dans les 3 références que j’utilise. L’herboristerie qui la contrindique pendant la grossesse a fait un copier/coller, chose que je comprends très bien, s’il existe une mention quelque part d’une telle contrindication, on la répète par principe de précaution. Et lorsqu’on vend des plantes, il faut être prudent. J’ai moi-même adopté cette attitude souvent, avant de faire le travail de fond qui m’a permis d’y voir plus clair. Je ne sais pas comment contourner si ce n’est d’expliquer, d’éduquer, de présenter les sources, puis au final de laisser le choix à la personne, comme je l’ai fait avec le groupe qui a suivi cette formation.

    Pour les dosages, effectivement le 2 g / 4 g est classique dans ma manière de travailler. C’est toujours mieux le ventre vide, mais franchement, si cela rajoute une complexité, on fait quand on peux, et ça fonctionne bien aussi. Par ex après le petit déjeuner. Le soir j’aime bien conseiller la prise bien dans l’heure avant d’aller au lit.

    Oui on peut prendre 2 adaptogènes en même temps. Ce n’est pas forcément mieux. Et dans mon style, c’est plutôt une exception car elles ont une grande base commune. En revanche, il m’est arrivé, dans certains cas, d’en combiner deux. Mais dans la plupart des cas, je préfère les tester une à la fois.

  • Auteur
    Messages
  • #12625

    Vanessa B.
    Participant
    • Offline

    Bonjour, que peut on conseiller à une femme allaitante qui vient d’avoir des symptômes de fièvres fatigue bouton de fièvre et qui aurait besoin de retrouver un peu d’énergie? Merci pour vos réponses, Vanessa

    #12626

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Vanessa,

    Cela devance la présentation sur le post-partum, mais allons-y. Je n’ai pas encore expliqué le classement de sûreté pour l’allaitement, mais ce n’est pas grave.

    Ceci est du domaine des plantes adaptogènes. Ici vitalité dans les chaussettes et immunité basse. Une combinaison ashwagandha + astragale de chine pourrait être vraiment intéressante ici, sur plusieurs semaines.

    Classement BSH Classement Mills & Bone
    Ashwagandha (Withania somnifera) Non contrindiqué C (sûre)
    Astragale de Chine (Astragalus membranaceus) Non contrindiquée Pas de données

    Ma connaissance de l’astragale me dit qu’elle est compatible avec l’allaitement (je mentionne ceci car je n’ai pas la double-confirmation de M&B). Mais je n’ai pas de données scientifiques pour fournir un 2e argument solide. Personnellement elle ne me causerait pas d’inquiétude.

    Donc je combinerais ces 2.

    • Ashwagandha racines poudre, dans les 6 g/jour, avec la plus grosse prise le soir
    • Astragale racines poudre, dans les 8 g par jour, 2 x 4 g par ex

     

     

    #13666

    Nathalie V.
    Participant
    • Offline

    Christophe,

    Je reviens vers toi sur ce sujet de fatigue et prévention de la déprime pour les femmes allaitantes.

    J’ai compris qu’on pouvait mélanger des adaptogènes mais aussi faire le focus sur un. J’avais recommandé l’ashwagandha mais il y a des contraindications sur l’herboristerie qui le vends. Comment contourner cela ?

    Pour l’ashwagandha 2 grammes le matin et 4 le soir ? c’est mieux de les prendre hors repas ? une heure spécifique ou tout simplement après le petit déjeuner et avant d’aller au lit ?

    Peux-t-on prendre 2 adaptogènes au même temps ?

    Merci pour ton retour

    Nathaly

    #13670

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Nathaly,

    Comme tu as pu le constater dans le fichier Excel sur la sécurité des plantes pendant la grossesse, l’ashwagandha est en vert dans les 3 références que j’utilise. L’herboristerie qui la contrindique pendant la grossesse a fait un copier/coller, chose que je comprends très bien, s’il existe une mention quelque part d’une telle contrindication, on la répète par principe de précaution. Et lorsqu’on vend des plantes, il faut être prudent. J’ai moi-même adopté cette attitude souvent, avant de faire le travail de fond qui m’a permis d’y voir plus clair. Je ne sais pas comment contourner si ce n’est d’expliquer, d’éduquer, de présenter les sources, puis au final de laisser le choix à la personne, comme je l’ai fait avec le groupe qui a suivi cette formation.

    Pour les dosages, effectivement le 2 g / 4 g est classique dans ma manière de travailler. C’est toujours mieux le ventre vide, mais franchement, si cela rajoute une complexité, on fait quand on peux, et ça fonctionne bien aussi. Par ex après le petit déjeuner. Le soir j’aime bien conseiller la prise bien dans l’heure avant d’aller au lit.

    Oui on peut prendre 2 adaptogènes en même temps. Ce n’est pas forcément mieux. Et dans mon style, c’est plutôt une exception car elles ont une grande base commune. En revanche, il m’est arrivé, dans certains cas, d’en combiner deux. Mais dans la plupart des cas, je préfère les tester une à la fois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.