Cure de dattes

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #17010
    Sophie Debiesse
    Participant

    Bonjour a tous,

    J’ai été moi aussi surprise en écoutant le webinaire au sujet de la cure de dattes.

    Le problème soulevé était la forte teneur en sucre de la cure.

    Je suppose que dans les pays concernés, les dattes sont fraîches (apport de sucre aussi mais moins). Ici on imagine les dattes sèches enrobées de sirop de sucre. Ceci rendrait cette cure difficilement adaptable en France…

    Avez vous un avis sur le sujet ?

    Belle journée.

     

    #17016
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Sophie,

    Différents types de dates ont différents index glycémiques, bien que cela ne varie pas énormément, on a des fourchettes entre 46 et 55.

    https://nutritionj.biomedcentral.com/articles/10.1186/1475-2891-10-59

    Note que les chiffres fournis dans cette étude sont pour des dates mûres (car certaines études ont été faites sur des dates partiellement mûres). Je ne pense pas qu’elles aient été enrobées de sucre.

    Le plus surprenant est le fait suivant : la consommation de dates ne semble pas avoir d’impact sur la glycémie post-prandiale :

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3112406/

    C’est certes une vue partielle. Tout dépend aussi du pic d’insuline que le corps a dû fournir afin de maintenir cette glycémie stable. Mais tout de même, le fait que cela reste stable, on ne s’y attend pas vu la quantité de sucres fournie.

    Vu que je n’ai pas encore testé en pratique, je reste surpris et toujours un peu partagé. Mais j’ai confiance en la science (lorsque bien faite) et la tradition (qui confirme ce point), et les deux semblent pointer vers cet effet. Affaire à suivre… 🙂

  • Auteur
    Messages
  • #17010

    Sophie Debiesse
    Participant
    • Offline

    Bonjour a tous,

    J’ai été moi aussi surprise en écoutant le webinaire au sujet de la cure de dattes.

    Le problème soulevé était la forte teneur en sucre de la cure.

    Je suppose que dans les pays concernés, les dattes sont fraîches (apport de sucre aussi mais moins). Ici on imagine les dattes sèches enrobées de sirop de sucre. Ceci rendrait cette cure difficilement adaptable en France…

    Avez vous un avis sur le sujet ?

    Belle journée.

     

    #17016

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Sophie,

    Différents types de dates ont différents index glycémiques, bien que cela ne varie pas énormément, on a des fourchettes entre 46 et 55.

    https://nutritionj.biomedcentral.com/articles/10.1186/1475-2891-10-59

    Note que les chiffres fournis dans cette étude sont pour des dates mûres (car certaines études ont été faites sur des dates partiellement mûres). Je ne pense pas qu’elles aient été enrobées de sucre.

    Le plus surprenant est le fait suivant : la consommation de dates ne semble pas avoir d’impact sur la glycémie post-prandiale :

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3112406/

    C’est certes une vue partielle. Tout dépend aussi du pic d’insuline que le corps a dû fournir afin de maintenir cette glycémie stable. Mais tout de même, le fait que cela reste stable, on ne s’y attend pas vu la quantité de sucres fournie.

    Vu que je n’ai pas encore testé en pratique, je reste surpris et toujours un peu partagé. Mais j’ai confiance en la science (lorsque bien faite) et la tradition (qui confirme ce point), et les deux semblent pointer vers cet effet. Affaire à suivre… 🙂

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.