Ectropion de l’utérus et grossesse

Bienvenue aux forums ! Forums Accompagnement de la femme Femme enceinte et accouchement Ectropion de l’utérus et grossesse

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #12945
    Sabine C
    Maître des clés

    coucou

    voici une problématique que l’on me soumet, mais ça dépasse mes compétences

    “Savez-vous si le chêne en bain de siège peut aider à améliorer un  ectropion du col de l’utérus peut être indiqué en cas de grossesse ? C’est peut-être trop riche en tanins ?… je suis enceinte de 3 mois.”

    #12952
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Pas d’expérience de mon côté non plus. Mais si on réfléchi au problème, la muqueuse qui est supposée être à l’intérieur du col de l’utérus s’étend autour de son ouverture. En général, l’extérieur du col, dans sa partie exposée au vagin, est recouvert d’une couche relativement résistante. Là, on a un tissu glandulaire et beaucoup plus fragile exposé, du coup il devient rouge et enflammé, douloureux.

    Donc l’exposition de ces tissus aux tanins n’est pas une mauvaise idée. Il faudrait rajouter des plantes réparatrices et anti-inflammatoires : souci, plantain, millepertuis, gotu-kola.

    Autre challenge, atteindre la zone. Le bain de siège sera à mon avis bien trop limité pour atteindre cette zone plus profonde. Il faudrait passer par les ovules. Je vais donner des recettes d’ovules maison dans la présentation sur la dysplasie du col. Donc ça arrive bientôt.

    Ensuite, il faudra faire la réflexion par rapport à la grossesse… là encore une inconnue de venir titiller la muqueuse du col… pas mal de questions.

    #14234
    Natacha G.
    Participant

    bonjour,

    Pour partage d’expérience : je prescris quand il y a un ectropion génant (qui saigne souvent) des ovules d’endhométrol (calendula  et homeo : helonia dioica et hydrastis canadensis ) 1 ovule le soir au coucher , 6 jours.

    Natacha G, sage femme

    #14252
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Merci Natacha, intéressant l’utilisation de ces 2 plantes en homéo, en phyto les 2 sont très utilisées en Amérique du Nord. Helonia pour tout ce qui est écoulements, descentes d’organes. L’hydrastis pour écoulements, vaginites. On aurait pu envisager une application locale de ces deux-là si on avait accès aux plantes. Rien de disponible chez nous format herboristerie…

  • Auteur
    Messages
  • #12945

    Sabine C
    Maître des clés
    • Online

    coucou

    voici une problématique que l’on me soumet, mais ça dépasse mes compétences

    “Savez-vous si le chêne en bain de siège peut aider à améliorer un  ectropion du col de l’utérus peut être indiqué en cas de grossesse ? C’est peut-être trop riche en tanins ?… je suis enceinte de 3 mois.”

    #12952

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Pas d’expérience de mon côté non plus. Mais si on réfléchi au problème, la muqueuse qui est supposée être à l’intérieur du col de l’utérus s’étend autour de son ouverture. En général, l’extérieur du col, dans sa partie exposée au vagin, est recouvert d’une couche relativement résistante. Là, on a un tissu glandulaire et beaucoup plus fragile exposé, du coup il devient rouge et enflammé, douloureux.

    Donc l’exposition de ces tissus aux tanins n’est pas une mauvaise idée. Il faudrait rajouter des plantes réparatrices et anti-inflammatoires : souci, plantain, millepertuis, gotu-kola.

    Autre challenge, atteindre la zone. Le bain de siège sera à mon avis bien trop limité pour atteindre cette zone plus profonde. Il faudrait passer par les ovules. Je vais donner des recettes d’ovules maison dans la présentation sur la dysplasie du col. Donc ça arrive bientôt.

    Ensuite, il faudra faire la réflexion par rapport à la grossesse… là encore une inconnue de venir titiller la muqueuse du col… pas mal de questions.

    #14234

    Natacha G.
    Participant
    • Offline

    bonjour,

    Pour partage d’expérience : je prescris quand il y a un ectropion génant (qui saigne souvent) des ovules d’endhométrol (calendula  et homeo : helonia dioica et hydrastis canadensis ) 1 ovule le soir au coucher , 6 jours.

    Natacha G, sage femme

    #14252

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Merci Natacha, intéressant l’utilisation de ces 2 plantes en homéo, en phyto les 2 sont très utilisées en Amérique du Nord. Helonia pour tout ce qui est écoulements, descentes d’organes. L’hydrastis pour écoulements, vaginites. On aurait pu envisager une application locale de ces deux-là si on avait accès aux plantes. Rien de disponible chez nous format herboristerie…

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.