endometriose

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #13740
    Palmira M.
    Participant

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je n’ai que survolé le cours sur la fécondité / grossesse.

    Mais, j’ai une question concernant plus spécifiquement l’endométriose. Une amie m’a fait part de sa situation.  Elle cherche avec son compagnon à avoir un enfant. Arrêt de la pilule depuis 8 ans déjà et pas de grossesse. Grosses douleurs pendant ses règles. Le gynécologue qui commence à les suivre pour une potentielle fiv vient de diagnostiquer une endométriose (utérus / qui se déplace vers les trompes).

    Elle souhaiterait essayer de se soigner par les plantes pour l’endométriose.

    Le traitement et plantes pour l’endométriose que tu proposes sont elles compatibles avec un traitement pour la fécondité ?

    Faudrait qu’elle commence sans doute le  traitement endométriose avant ?

    Merci

     

    #13744
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Palmira,

    Tu verras dans le module fécondité que je conseille de se donner au minimum 3 mois pleins (parfois plus) sans planification de grossesse, afin d’avoir pleine liberté sur le choix des plantes. Sinon cela va être très restrictif et on ne va pas pouvoir avancer assez vite.

    Perso, si l’endométriose est assez prononcée avec des symptômes très présents, je commencerais par une approche endométriose, essayer de soulager les douleurs. Surtout faire baisser l’inflammation chronique qui va perturber l’implantation. Faire baisser le stress de la situation aussi (stress du diagnostic annoncé, stress très pesant des 8 ans et de se dire que “time is running out”). Donc déjà ça fait une bonne petite phase.

    #13762
    Palmira M.
    Participant

    Bonsoir

    Je suis entrain de travailler sur le protocole pour mon amie.
    Elle m’a dit apprécier le gingembre. Je voulais lui proposer comme anti-inflammatoire en tisane.

    Je pars sur la base de 20g par litre pour le traitement de fond ? sachant que je ne lui proposerai que deux tasses  par jour. Le dosage est équivalent aux gélules (500mg deux fois par jour ?

    Pour le cannabis, sais tu ou elle peut trouver une recette de teinture ? De sommités sèches du coup ?

    Merci

    #13772
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Palmira,

    Le dosage est “équivalent” dans le sens où l’effet antiinflammatoire semble effectivement équivalent. En revanche, je trouve que la gélule opère moins un effet circulatoire… ça ne chauffe pas. C’est clairement anti-inflammatoire. Mais si tu as une personne de type froide qui apprécie cet effet, alors n’hésite pas à en rajouter aussi dans ses infusions, ou à faire uniquement par infusion, auquel cas il faudra que le gingembre représente effectivement une bonne proportion du mélange. Essaie avec 20 g de frais (pas de sec, cela ferait bcp trop) et tu lui fais ajuster en fonction de son ressenti.

    Pour le cannabis, il faut que je précise (par rapport à la loi) que toute information que je donne ici ne constitue absolument pas une incitation à la consommation de cette substance illicite.

    Teinture des sommités sèches et idéalement décarboxylées, 5 d’alcool à 96° en volume pour 1 de plante en poids. Donc si 20 g de sommités sèches, cela fait 100 ml d’alcool à 96°. Durée de macération habituelle. Pulvériser la plante avant, ou après quelques jours de macération (blender), rajoutera un gros plus.

  • Auteur
    Messages
  • #13740

    Palmira M.
    Participant
    • Offline

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je n’ai que survolé le cours sur la fécondité / grossesse.

    Mais, j’ai une question concernant plus spécifiquement l’endométriose. Une amie m’a fait part de sa situation.  Elle cherche avec son compagnon à avoir un enfant. Arrêt de la pilule depuis 8 ans déjà et pas de grossesse. Grosses douleurs pendant ses règles. Le gynécologue qui commence à les suivre pour une potentielle fiv vient de diagnostiquer une endométriose (utérus / qui se déplace vers les trompes).

    Elle souhaiterait essayer de se soigner par les plantes pour l’endométriose.

    Le traitement et plantes pour l’endométriose que tu proposes sont elles compatibles avec un traitement pour la fécondité ?

    Faudrait qu’elle commence sans doute le  traitement endométriose avant ?

    Merci

     

    #13744

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Palmira,

    Tu verras dans le module fécondité que je conseille de se donner au minimum 3 mois pleins (parfois plus) sans planification de grossesse, afin d’avoir pleine liberté sur le choix des plantes. Sinon cela va être très restrictif et on ne va pas pouvoir avancer assez vite.

    Perso, si l’endométriose est assez prononcée avec des symptômes très présents, je commencerais par une approche endométriose, essayer de soulager les douleurs. Surtout faire baisser l’inflammation chronique qui va perturber l’implantation. Faire baisser le stress de la situation aussi (stress du diagnostic annoncé, stress très pesant des 8 ans et de se dire que “time is running out”). Donc déjà ça fait une bonne petite phase.

    #13762

    Palmira M.
    Participant
    • Offline

    Bonsoir

    Je suis entrain de travailler sur le protocole pour mon amie.
    Elle m’a dit apprécier le gingembre. Je voulais lui proposer comme anti-inflammatoire en tisane.

    Je pars sur la base de 20g par litre pour le traitement de fond ? sachant que je ne lui proposerai que deux tasses  par jour. Le dosage est équivalent aux gélules (500mg deux fois par jour ?

    Pour le cannabis, sais tu ou elle peut trouver une recette de teinture ? De sommités sèches du coup ?

    Merci

    #13772

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Palmira,

    Le dosage est “équivalent” dans le sens où l’effet antiinflammatoire semble effectivement équivalent. En revanche, je trouve que la gélule opère moins un effet circulatoire… ça ne chauffe pas. C’est clairement anti-inflammatoire. Mais si tu as une personne de type froide qui apprécie cet effet, alors n’hésite pas à en rajouter aussi dans ses infusions, ou à faire uniquement par infusion, auquel cas il faudra que le gingembre représente effectivement une bonne proportion du mélange. Essaie avec 20 g de frais (pas de sec, cela ferait bcp trop) et tu lui fais ajuster en fonction de son ressenti.

    Pour le cannabis, il faut que je précise (par rapport à la loi) que toute information que je donne ici ne constitue absolument pas une incitation à la consommation de cette substance illicite.

    Teinture des sommités sèches et idéalement décarboxylées, 5 d’alcool à 96° en volume pour 1 de plante en poids. Donc si 20 g de sommités sèches, cela fait 100 ml d’alcool à 96°. Durée de macération habituelle. Pulvériser la plante avant, ou après quelques jours de macération (blender), rajoutera un gros plus.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.