Shatavari

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #30379
    Anne-Audrey B.
    Participant

      Bonjour,

      Une personne que j’accompagne dans le cadre de la fertilité, prend déjà par elle-même du shatavari. Mais ayant eu un diagnostic d’endométriose elle me demande si elle peut en prendre car quelqu’un (sa coach fertilité) lui aurait dit que cette plante était contre-indiquée en cas d’endométriose.

      De mon côté j’ai plutôt trouvé (vu, lu ou entendu lors de formations) qu’elle était utilisée pour lutter contre l’endométriose du fait de son activité modulatrice des œstrogènes, anti-inflammatoire notamment, mais je n’arrive pas à trouver d’études scientifiques à ce sujet pour qu’elle puisse se faire sa propre opinion. En connaissez-vous ? Avez-vous un avis sur ce sujet ?

      Autre question concernant cette plante: j’ai appris qu’elle avait une action favorable sur la lactation car elle augmenterait la prolactine. Cela signifie-t-il qu’elle serait à éviter pour une personne cherchant à concevoir et ayant tendance à avoir un taux  de prolactine trop élevé ?

      Merci !

      Bonne soirée

      #30383
      Sabine C
      Maître des clés

        hello Anne Audrey

        Dans le premier cas je suis d’accord avec toi concernant l’endométriose

        l’endométriose est souvent associée à des déséquilibres hormonaux, en particulier des niveaux élevés d’œstrogènes.

        Shatavari est connu pour son effet régulateur des hormones féminines, notamment en aidant à équilibrer les niveaux d’œstrogènes. Cela pourrait potentiellement aider à atténuer les symptômes de l’endométriose qui sont exacerbés par des niveaux élevés d’œstrogènes, on rajoute à cela des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent réduire l’inflammation associé à l’endométriose

        j’ai trouvé cet article https://www.researchgate.net/publication/267963002_USE_OF_SHATAVARI_ASPARAGUS_RACEMOSUS_AS_A_GALACTOPOIETIC_AND_THERAPEUTIC_HERB-A_REVIEW

        Concernant l’infertilité , effectivement il faut être prudent si la cause de cette infertilité est liée à un excès de prolactine , il vaudrait mieux éviter le shatavari réputé augmenter les niveaux de prolactine.

         

        #30385
        Anne-Audrey B.
        Participant

          Bonjour Sabine,

          Merci pour ton retour et pour l’article !

          Bonne journée

        3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
        • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.