Troubles du sommeil pendant le SPM

Bienvenue aux forums ! Forums Accompagnement de la femme Syndrome prémenstruel Troubles du sommeil pendant le SPM

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #13910
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Question de Charlotte :

    Beaucoup de femmes se plaignent de troubles du sommeil voir même de grosses insomnies pendant le SPM qu’aucune plante ne semble calmer (gattilier, plantes calmantes..). Que préconises tu dans ces cas?

    #13911
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Charlotte.

    Complexe ces troubles du sommeil. Impossible de leur rendre justice ici en quelques lignes. Dans mon expérience, s’ils sont de longue date, il faut parfois du temps pour revenir à la normale chez certaines personnes. Chez d’autres, les choses bougent relativement vite.

    Bref, faisons simple dans un premier temps :

    1. Magnésium
    2. Une adaptogène : l’ashwagandha
    3. Une plante calmante/dédative : choix entre escholtzia, passiflore, valériane, houblon. Les plus sédatives sont escholtzia et houblon, dans mon expérience.

    Les 3 sont utilisées en même temps dans une première phase, pour ensuite se reposer sur 1 et 2 lorsque les choses vont mieux, pour ensuite faire éventuellement 1 seulement, 3 au besoin ponctuellement, et 2 si on rebascule dans la chronicité du problème.

  • Auteur
    Messages
  • #13910

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Question de Charlotte :

    Beaucoup de femmes se plaignent de troubles du sommeil voir même de grosses insomnies pendant le SPM qu’aucune plante ne semble calmer (gattilier, plantes calmantes..). Que préconises tu dans ces cas?

    #13911

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Charlotte.

    Complexe ces troubles du sommeil. Impossible de leur rendre justice ici en quelques lignes. Dans mon expérience, s’ils sont de longue date, il faut parfois du temps pour revenir à la normale chez certaines personnes. Chez d’autres, les choses bougent relativement vite.

    Bref, faisons simple dans un premier temps :

    1. Magnésium
    2. Une adaptogène : l’ashwagandha
    3. Une plante calmante/dédative : choix entre escholtzia, passiflore, valériane, houblon. Les plus sédatives sont escholtzia et houblon, dans mon expérience.

    Les 3 sont utilisées en même temps dans une première phase, pour ensuite se reposer sur 1 et 2 lorsque les choses vont mieux, pour ensuite faire éventuellement 1 seulement, 3 au besoin ponctuellement, et 2 si on rebascule dans la chronicité du problème.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.