SPM et FIBROME

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #12812
    Nathalie V.
    Participant

    Bonjour Christophe,

    J’ai besoin de tes lumières.

    J’ai une femme avec fibrome + SPM fort avec mastalgie – déprimée – tristesse- constipation + manque de vitalite et fatigue

    Ma suspiction – manque de progesterone dans la phase luteale avec une hyperstrogenie.

    Et je viens de constater une mononucleose qui n’a pas ete decele avant mais on dirait une reactivation.

    J’ai changé alimentation, j’ai mis en place des protocoles avec omega 3, magnesium, j’ai travaillé l’axe HHS.

    Et quantis rhodiola/millepertuis (pendant 3 mois)

    + des infusions pour ameliorer les regles abondantes.

    Amélioration de l’humeur – meilleure digestion mais elle n’est pas top et fatigue récurrente , fer bas

    Je change protocole pour travailler plus sur le SPM et Fibrome

    J’ai fait

    Quantis alchemille/ortie du jour 5 au 25

    Gattilier 2 capsules du jour 1 au 20

    Omega 3

    Premier cycle bcp mieux et ensuite, ses regles se racourcissent , la déprime revienne avec anxiété , mal de tete, constipation, ballonement

    J’ai reduit gattilier au jour 5 au 25 pour le troisieme cycle mais je ne comprends pas ce changement radical.

    Il y a eu comme facteur externe beaucoup de stress pour revenir dans son travail et se deconfiner.

    J’ai demandé de faire 1 pause d’1 mois-

    elle a gardé pour le moment rhodiola/millepertuis – omega 3 – le fer pendant les regles

    Je pensais lui proposer le schema suivant :

    (elle a eu une hyperthiroide avant maintenant cest ok)

    Achillée + framboisier + romarin (2 tasses par jour

    +

    Gattilier changer en TM et laisser du jour 10 au 20 15 gouttes matin et soir

    +

    Un mélange des champignons qui va travailler comment adaptogène et aussi renforcer SI pour la mononucleose

    +

    Un produit pour travailler sur la dysbiose.

    Qu’est ce que t’en pense ? merci beaucoup pour tes lumières , je ne veux pas qu’elle perde l’espoir

     

     

     

    #12841
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Bonjour Nathalie,

    La dimension déprime/tristesse me ferait effectivement réfléchir à l’utilisation du gattilier. En particulier vu qu’il y a eu réaction négative au bout de 2 cycles.

    Pour la fonction hormonale, je me concentrerais plutôt sur tout ce qui est tonique utérins – en d’autres termes plutôt que d’essayer d’influencer directement la production hormonale, donner à l’utérus plus de ressources – circulation (achillée), tonifier les tissus avec les astringents comme le framboisier et l’achillée. La double action circulation/tonifier est importante pour fibromes. Les facteurs qui provoquent ces excroissances peuvent être d’ordre IGF (hyperinsulinémie), estrogènes (hyperestrogénie) – donc effectivement le rôle de l’alimentation et de l’élimination (excès hormonaux) est clé.

    L’axe HHS doit être la grande priorité ici, je pense. Cet axe a vite fait de déphaser la fonction ovarienne et thyroïdienne. Donc adaptogènes, champignons, tout cela me semble très bien. Élimination avec romarin, très bien.

    Et dernier point, comme je l’expliquerai dans les prochaines présentations, s’il y a des conditions multifactorielles et qui demandent pas mal de temps (des mois de travail), c’est bien tout ce qui est SOPK, endométriose et fibromes. Dans mon expérience, on arrive toujours à faire de beaux progrès. Mais c’est long et il faut vraiment travailler sur nutrition, vitalité, élimination comme tu le fais, c’est cela qui va payer le plus au long terme. Gestion du stress, sommeil, etc.

    Donc au final, pour conclure, oui il est possible que le déconfinement ait rajouté une perturbation additionnelle. Et il est possible que le gattilier ait un peu trop remué de choses en particulier si tendance dépressive. Donc perso j’enlève complètement le gattilier pour l’instant, je mets l’accent sur l’axe HHS, j’essaie de l’aider à mieux dormir, à mieux gérer son stress, à mieux manger. Je rajoute des toniques de la fonction utérine (achillée, framboisier). Et je mets les bonnes attentes : cela va être long, mais si la motivation est là, il y aura de beaux progrès dans les mois qui viennent.

    Je n’ai jamais testé Quantis. En goût ça te parait assez concentré ?

    #12845
    Nathalie V.
    Participant

    Merci pour tes lumières.

    J’ai peur qu’elle se demotive car elle etait tellement bien.

    Et mettre de la progesterone naturelle en crème , t’en pense quoi?

    Ou les bains de siège avec des plantes riches pour la progesterone?

    Pour le quantis non, en plus, tu les prends très dilué dans l’eau.

    Merci et bonnes vacances.

    #12848
    Christophe BERNARD
    Maître des clés

    Qu’appelles-tu progestérone naturelle ? Si ce sont des crèmes à base d’igname sauvage (aussi appelée yam), laisse tomber, on sait aujourd’hui que donner au corps de la diosgénine ne sert à rien. On utilise la diosgénine en laboratoire pour produire de la progestérone, mais le corps ne peut pas faire cette conversion. A noter que les crèmes à base d’igname sauvage étaient parfois “poluées” avec de la progestérone synthétique… ce qui fonctionnait, c’était la progestérone synthétique.

    Pour les bains de siège… cela serait avec du gattilier par exemple ? Cela ne fonctionnera pas, l’effet se fait en prise interne et au niveau de l’hypophyse. Pour l’alchémille, le seul effet par bain de siège sera un effet astringent.

    Si tu avais autre chose en tête, tu me dis…

  • Auteur
    Messages
  • #12812

    Nathalie V.
    Participant
    • Offline

    Bonjour Christophe,

    J’ai besoin de tes lumières.

    J’ai une femme avec fibrome + SPM fort avec mastalgie – déprimée – tristesse- constipation + manque de vitalite et fatigue

    Ma suspiction – manque de progesterone dans la phase luteale avec une hyperstrogenie.

    Et je viens de constater une mononucleose qui n’a pas ete decele avant mais on dirait une reactivation.

    J’ai changé alimentation, j’ai mis en place des protocoles avec omega 3, magnesium, j’ai travaillé l’axe HHS.

    Et quantis rhodiola/millepertuis (pendant 3 mois)

    + des infusions pour ameliorer les regles abondantes.

    Amélioration de l’humeur – meilleure digestion mais elle n’est pas top et fatigue récurrente , fer bas

    Je change protocole pour travailler plus sur le SPM et Fibrome

    J’ai fait

    Quantis alchemille/ortie du jour 5 au 25

    Gattilier 2 capsules du jour 1 au 20

    Omega 3

    Premier cycle bcp mieux et ensuite, ses regles se racourcissent , la déprime revienne avec anxiété , mal de tete, constipation, ballonement

    J’ai reduit gattilier au jour 5 au 25 pour le troisieme cycle mais je ne comprends pas ce changement radical.

    Il y a eu comme facteur externe beaucoup de stress pour revenir dans son travail et se deconfiner.

    J’ai demandé de faire 1 pause d’1 mois-

    elle a gardé pour le moment rhodiola/millepertuis – omega 3 – le fer pendant les regles

    Je pensais lui proposer le schema suivant :

    (elle a eu une hyperthiroide avant maintenant cest ok)

    Achillée + framboisier + romarin (2 tasses par jour

    +

    Gattilier changer en TM et laisser du jour 10 au 20 15 gouttes matin et soir

    +

    Un mélange des champignons qui va travailler comment adaptogène et aussi renforcer SI pour la mononucleose

    +

    Un produit pour travailler sur la dysbiose.

    Qu’est ce que t’en pense ? merci beaucoup pour tes lumières , je ne veux pas qu’elle perde l’espoir

     

     

     

    #12841

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Bonjour Nathalie,

    La dimension déprime/tristesse me ferait effectivement réfléchir à l’utilisation du gattilier. En particulier vu qu’il y a eu réaction négative au bout de 2 cycles.

    Pour la fonction hormonale, je me concentrerais plutôt sur tout ce qui est tonique utérins – en d’autres termes plutôt que d’essayer d’influencer directement la production hormonale, donner à l’utérus plus de ressources – circulation (achillée), tonifier les tissus avec les astringents comme le framboisier et l’achillée. La double action circulation/tonifier est importante pour fibromes. Les facteurs qui provoquent ces excroissances peuvent être d’ordre IGF (hyperinsulinémie), estrogènes (hyperestrogénie) – donc effectivement le rôle de l’alimentation et de l’élimination (excès hormonaux) est clé.

    L’axe HHS doit être la grande priorité ici, je pense. Cet axe a vite fait de déphaser la fonction ovarienne et thyroïdienne. Donc adaptogènes, champignons, tout cela me semble très bien. Élimination avec romarin, très bien.

    Et dernier point, comme je l’expliquerai dans les prochaines présentations, s’il y a des conditions multifactorielles et qui demandent pas mal de temps (des mois de travail), c’est bien tout ce qui est SOPK, endométriose et fibromes. Dans mon expérience, on arrive toujours à faire de beaux progrès. Mais c’est long et il faut vraiment travailler sur nutrition, vitalité, élimination comme tu le fais, c’est cela qui va payer le plus au long terme. Gestion du stress, sommeil, etc.

    Donc au final, pour conclure, oui il est possible que le déconfinement ait rajouté une perturbation additionnelle. Et il est possible que le gattilier ait un peu trop remué de choses en particulier si tendance dépressive. Donc perso j’enlève complètement le gattilier pour l’instant, je mets l’accent sur l’axe HHS, j’essaie de l’aider à mieux dormir, à mieux gérer son stress, à mieux manger. Je rajoute des toniques de la fonction utérine (achillée, framboisier). Et je mets les bonnes attentes : cela va être long, mais si la motivation est là, il y aura de beaux progrès dans les mois qui viennent.

    Je n’ai jamais testé Quantis. En goût ça te parait assez concentré ?

    #12845

    Nathalie V.
    Participant
    • Offline

    Merci pour tes lumières.

    J’ai peur qu’elle se demotive car elle etait tellement bien.

    Et mettre de la progesterone naturelle en crème , t’en pense quoi?

    Ou les bains de siège avec des plantes riches pour la progesterone?

    Pour le quantis non, en plus, tu les prends très dilué dans l’eau.

    Merci et bonnes vacances.

    #12848

    Christophe BERNARD
    Maître des clés
    • Offline

    Qu’appelles-tu progestérone naturelle ? Si ce sont des crèmes à base d’igname sauvage (aussi appelée yam), laisse tomber, on sait aujourd’hui que donner au corps de la diosgénine ne sert à rien. On utilise la diosgénine en laboratoire pour produire de la progestérone, mais le corps ne peut pas faire cette conversion. A noter que les crèmes à base d’igname sauvage étaient parfois “poluées” avec de la progestérone synthétique… ce qui fonctionnait, c’était la progestérone synthétique.

    Pour les bains de siège… cela serait avec du gattilier par exemple ? Cela ne fonctionnera pas, l’effet se fait en prise interne et au niveau de l’hypophyse. Pour l’alchémille, le seul effet par bain de siège sera un effet astringent.

    Si tu avais autre chose en tête, tu me dis…

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.